Vélo « de route » en titane. 🚴‍♀️

  • Decathlon cycles en titane Dedacciai K19 alias le B’twin 9.5

IMG_0136

C’est un peu une anomalie dans le catalogue Decathlon, mais une belle originalité qui est apparue il y-a 20 ans sous la forme d’un cadre tout en titane aux origines obscures puis améliorée 10 ans plus tard (vers 2007) cette fois-ci sous la forme d’un assemblage de 3 tubes Dedacciai K19 (en alliage 3/2,5) et le tout « boosté » par un arrière tout carbone et une fourche du même matériau (pivot alu cependant), le tout signé Dedacciai…

C’est le premier vélo pour ma part que je teste dans ce matériau noble et si difficile à réaliser car les soudures doivent se faire en l’absence d’oxygène car le titane s’oxyderait et rendrait tout assemblage impossible…

Le titane possède la rigidité des meilleurs aciers et le poids du meilleur alu… Et puis c’est indémodable du moment qu’on n’a pas choisi un modèle original en terme de géométrie…

Ici c’est le cas (cadre au carré classique) et je me suis « amusé » à remplacer le montage d’origine (Ultegra 10v et roues idem, périphériques Decathlon) par ce qui se fait (se faisait) de mieux en terme de pièces il y-a 10 ans…

Résultat? Du tuning à tout va et 7,2kg COMPLET avec pédales svp…

C’est simple, depuis que je l’ai mis en vente, on m’appelle de Brest pour quelqu’un qui en recherchait un car il a réalisé plusieurs Paris-Brest-Paris avec… Je reçois des messages de félicitations sur le montage de ce dernier… En plus d’être rare, il a été peu produit, en quelques 100aines d’ex… Tous numérotés. Ici le N°367…

Les cordons sont assez fins et réguliers mais pas polis façon Levacon, coûts de production obligent sachant que le vélo était proposé (tout de même) à 2400eur à l’époque…! En terme de montage, c’est du no-limit… J’y ai mis toute ma vitrine de pièces rares et light, le tout tuné en changeant la moindre vis, tout en rouge (KCNC, Alligator…) sur la base de pièces Campa en 10v. Seule entorse avec le pédalier Stronglight et un axe en titane (idem les axes de pédale)…

Pour les périphs, c’est carbone, magnésium (la fameuse potence THE STEM de chez ITM) et titane…

Même les freins sont full carbone… Avec mes 60kg ça passe, au-delà prudence…

Quant aux roues, je lui ai chaussé mes Corima, mes roues de références avec de beaux boyaux Michelin du Service Course en 25… Manière de lui adjoindre ce qui se fait de mieux en train roulant (ou presque pour ce prix à moins de 1500eur tout de même la paire équipée…)

Résultat? 7,2kg tout rond et surtout prêt à rouler (les fabricants ne comptant que rarement le poids des pédales dans le poids total…)

On the road…

J’ai testé tous les matériaux, les alus, les aciers et carbones mais jamais de titane…

On dit le matériau confortable, polyvalent mais qu’en est-il réellement sachant que les pros l’on utilisé de manière marginale (c’est le cas aussi de ce cadre chez les débuts d’Ag2r…)

Et bien après 2x50km à son guidon, c’est la baffe, quel rendement! Est-ce du à l’arrière carbone? Assis comme en danseuse pour relancer, il en a dans le coffre…

Au démarrage, j’étais un peu sceptique à son guidon, un léger flou dans la fourche; peut -être qu’un modèle plus récent pourrait arranger les choses; à voir sur les longues descentes si c’est gênant.

Sinon quelque soit le braquet, sur plat ou faux plat, on met 1 dent de mieux… Le vélo semble retransmettre à la roue arrière les Watts, sans perte.

Est-il aussi confortable que les autres alu et aciers? L’alu non, car c’est le roi du confort; l’acier? Alors un acier moderne, rigide comme il faut… J’ai certes mis un Flite 3 tout carbone mais c’est ma selle sur laquelle j’ai fait des +200km… J’adore sa forme et avec ses rails titanes et sa coque en carbone qui se déforme façon ressort, j’ai jamais trouvé plus confortable…

Donc je dirais que ce vélo est entre un acier raide et un alu haut de gamme en terme de confort mais en terme de rendement, on est clairement au dessus des 2 caté… Proche d’un très bon carbone!

Bilan : une révélation, ce test et un gros coup de coeur pour le titane. C’est beau et c’est bon! Même si cher, ce vélo à +10 ans et franchement, il n’a pas vieilli… J’hésite à le garder (il n’est pas à moi) à côté de mon Colnago Dream et de mes vélos en bambou, c’est dire…

Ce qu’il faut retenir :

  • c’est beau, c’est bon, polyvalent ET inoxydable…
  • ça traverse les modes…
  • ne pas hésiter à lui associer des roues haut de gamme rigides et légères
  • ça peut constituer une bonne base pour monter des vélos légers sous résa d’y mettre le prix

Des défauts? Hormis le prix, je cherche…