Made in Viêt-Nam…

TicoBooCycles -9

C’est devant ma TV et le documentaire « Sur la route Hô Chi Minh » diffusé par ARTE en 2015 que je découvre qu’un fabriquant viêtnamien basé à Hô Chi Minh produit des vélos en bambou. Ce n’est pas nouveau car en France, dans les Vosges une société réalise aussi ce type de vélo mais cette production est marginale et très haut de gamme.

Je suis séduit par le concept et après presque 30 années de vélos et des dizaines de vélos testés et vendus, j’ai disons fait un peu le tour des matériaux.

DSCN6170

Ici, les tubes outre le fait d’être d’une solidité à toute épreuve sont choisis de manière soigneuse et traités thermiquement puis 35h sont requises pour réaliser le cadre à l’aide de raccords réalisés en fibre de lin ou en fibre de noix de coco noyée dans de la résine époxy.

L’objet final est très beau et peut trôner dans un salon sans problème (chose auparavant non imaginable depuis que je suis marié 😜)

DSCN6180

De plus, en terme de pollution ou de recyclage, on est très loin de ce que réalise l’industrie du cycle avec ses millions de cadres en carbone qui inondent le marché… Vous savez vous ce que deviendra votre cadre carbone? Quid des nanos particules ajoutées ces dernières années dans leur composition…?

Quand à la solidité, au Viêt-Nam, cela fait des siècles qu’on utilise les propriétés mécaniques du bambou dans la vie de tous les jours, pour les échafaudages notamment…

 

Allez voir son site :

https://vietbamboobike.com/

https://vietnam.vnanet.vn/french/les-velos-en-bambou-vietnamiens-a-la-conquete-du-marche-mondial/331418.html

45573876

Ayant passé une première commande pour un proto que je teste sur route depuis  3 ans déjà, j’ai ensuite commandé un autre cadre pour réaliser un fixie ou single speed, le modèle qui à mes yeux est le plus beau et adapté à ma pratique du vélo dans Paris.

J’ai profité d’un voyage en 2016 pour lui rendre visite et retirer ma commande, le fruit de 10aine d’emails échangés pour améliorer certains détails très importants chez nous mais moins à leurs yeux (tolérance d’usinage des inserts métalliques, forme des pattes…)

Après 3 années sur ce fixie et un modèle route polyvalent, je souhaite diffuser ces modèles à tous les amoureux de vélos et de beaux objets…

Attention les prix affichés sur le site viêtnamien sont en dollar donc le prix en euro dépend fortement du cour de la monnaie ET à cela convient d’ajouter les frais de port et les taxes de douane très importants (env 300eur au total!)

En passant par moi, outre la possibilité de faire une commande groupée, je bénéficie d’un tarif en tant que distributeur moins cher que les tarifs affichés sur son site…

Pour résumer sur les qualités et caractéristiques du produit :

  • la beauté de l’objet
  • sa solidité (un cadre carbone casse quasi systématiquement sur chute)
  • l’empreinte carbone même si le cadre doit voyager pour arriver en France mais c’est le cas de 99% (?) des productions de cadres carbones qui viennent de Taïwan!
  • Les couleurs et finitions dispo (vernis, raccords colorés, routage des câbles…)
  • le confort
  • pas son poids contrairement aux idées reçues (9 personnes sur 10 me disent que cela doit être léger! Et bien non! On est sur des poids équivalent à des cadres aciers)

A noter que le vainqueur de la Red Hook Crit 2014 est français (Thibaud Lhenri) et roule sur un cadre en bambou;

https://pelotonmagazine.com/racing/frenchman-reigns-over-red-hook/

idem un pistard français, Vincent Kerfourn (Champion régional 2015 senior de vitesse) roule aussi sur cadre bambou…!

http://lesvoivres88240.over-blog.com/2016/06/in-bo-les-velos-qui-remportent-la-victoire.html

Enfin sur le dernier Paris-Brest-Paris 2019, la marque Ernest a remporté le prix du public du concours des machines…!

Concours de Machines : la fiabilité des beaux vélos

Pourquoi pas vous…! 🙂

Ho Chi Minh city Dec2016 : visite du showroom Viêt Bamboo Bike.