Vélos « de route » en carbone. 🚴‍♂️

  • Lombardo Imola 6.1 / 7.0

IMG_0158

Reçu brut de toute peinture, ce vélo est à l’image de ce qu’il se fait actuellement en terme de cadre carbone moderne dans une tranche de prix « abordable » i.e moins de 2000 eur équipé Shimano 105 ou comme ici dans un montage perso équivalent en SRAM Rival.

Ici donc du tout carbone jusqu’à la belle fourche au pivot conique, des haubans ultra-fins pour le confort hérités des vélos Cervelo (qui ont été précurseurs), un léger slopping qui donne une géométrie agressive au vélo et une bonne poutre transversale pour vérouiller le tout.

Du groupe SRAM Rival, je n’ai pris que les très belles poignées en carbone (mais en 10v) et les dérailleurs qui sont certes chers mais plus légers que chez Shim.

IMG_0373

Ensuite j’y ai mis un superbe pédalier Rotor et ses plateaux ovales pleins avec des freins TRP très haut de gamme dans une livrée blanche au freinage qui n’a rien à envier aux plus grands… 😁

IMG_0374

Un chaine Yaban « or » au fonctionnement impeccable voire meilleur et surtout une durabilité plus importante malgré ses parties ajourées qui fait penser à de la joaillerie… Mais de toute façon les vélos actuels sont devenus de véritables bijoux quand on voit les prix catalogues affichés…!

IMG_0378

Les périphériques sont complétés par un poste de pilotage super ergonomique de chez Ritchey en alu à la forme compacte (le haut du cintre possède une forme qui épouse le creux de poignets) tout comme le ruban de cintre et l’assise est un rappel blanc via le système Selle Italia jadis adopté par Valverde himself (et sa position selle très avancée…) avec une tige FSA en carbone assez redressée (zéro recul) mais aux réglages multiples…

IMG_0376

Outre le blanc, j’ai ajouté une touche de rose (collier, cocottes, serrages, jeu de direction), de bleu (plugs de guidon et vis de plateaux de chez KCNC) et ai aussi tuné le câblage-gaines via les kits indestructibles de chez Alligator… 😋

Quant aux roues, c’est chez Progress que j’ai pioché (marque peu connue mais qui mérite le détour vu la qualité de fabrication et les prix affichés) des belles roues semi-profilées en alu noires mates polyvalentes et tubeless ready chaussées de Pro Race 4 de chez Michelin, en 25 pour être dans la tendance…

On the road…🚵‍♀️

Déjà en terme de poids, j’arrive à dépasser tout juste les 7,5kg donc autant vous dire que le vélo est plutôt dynamique au démarrage et aux relances.

Mains en bas, on sent que le vélo permet de mettre du braquet. Le confort est bon mais je n’ai pas testé le vélo sur de longues sorties car il a vite trouvé un acquéreur…

Cependant avec le 25 de section des pneus et les haubans et la selle assurent bien leur fonction.

Que l’on soit assis ou en danseuse, le vélo envoie; comparé aux carbones qui coûtaient le double y-a 10 ans, on en a pour notre argent… Et c’est tant mieux car l’offre en haut de gamme a explosé le plafond des 10keur donc offrir au plus large public des qualités routières pour moins de 2000eur, c’est quand même la note positive du moment.

Bilan : un vélo polyvalent pour une enveloppe budget maîtrisée et des roues déjà très bonnes même si pas du même matériau que le cadre… A faire évoluer mais par une urgence au vue de la qualité de roulement et de la polyvalence de ces dernières…

A retenir donc :

  • polyvalence
  • rapport Q/P
  • poids
  • image moderne mais du coup on pourra vite se lasser du vélo car c’est comme la mode du prêt à porter, les collections en vélos carbones défilent vite…

 

  • Colnago CLX 3.0

4212FF72-ED55-4763-87FF-B9427D225D5B