Blog / Tests

Seconde session du repair(e) café des Grains de sel le 07 Février! Venez avec vos vélos!😋

C’est parti pour la seconde session du repair café du supermarché coopératif des Grains de Sel le 7 mars prochain où avec d’autres sociétaires nous allons aider la population vélocipédique du 13ième de Paris et d’ailleurs à se familiariser avec leurs 2 roues et à ainsi leur redonner goût de l’effort afin que l’effet grève des transports perdure!

Venez avec votre vélo, si possible lavé auparavant (ça facilite ensuite les réglages) et je vous aiderai à faire un état des lieux, juger des pièces à changer et vous aider à le régler à votre pratique et morphologie…

6 postes de travail de dispo en même temps! En parallèle vous pourrez découvrir notre supermarché et participer aux dégustations qui auront lieu ce jour-là  de producteurs qui souhaitent être distribués par les Grains de Sel…

http://www.lesgrainsdesel.fr/

A bientôt pour lancer cette vélorution dans le 13ième et ailleurs!

 

RIP Poupou…

L’immense champion si ce n’est le plus grand sportif français en terme de popularité et de palmarès (+180 victoires…) nous a quitté le 13 novembre 2019.

Je ne vais pas revenir sur sa carrière mais juste parler d’une annecdote en 2003 pour le Tour du centenaire où j’ai pu le rencontrer à la pause déjeuner suite à une accréditation…

J’avais amené tout un tas de photos à faire dédicacer car de nombreux vainqueurs du Tour étaient invités lors du prologue (Merckx, Gimondi, Hinault…) ainsi que la bio de Poulidor by JP Olivier. Ce dernier après sa paraphe sans m’adresser un mot, tend le livre vers Raymond qui à son tour me le signe et me dit « tu sais, grâce à la vente de ce livre, il s’est offert l’escalier en marbre de sa maison »… Poupou c’était ça, quelqu’un de généreux et qui a faisait gagner de l’argent aux autres… Mais aussi quelqu’un qui aura fait rêver la France et qui sera rentré à tout jamais dans le vocabulaire de notre langue… « je suis le Poulidor de ma discipline »… Qui d’autre peut se targuer d’un tel exploit?… Merci Poupou, le meilleur tout simplement!

1er festival du court métrage « Tous en selle » le 26 sept 2019 au Grand Rex, « le vélo sur grand écran ».

Première édition d’un festival qui m’a permis de voir des courts métrages liés au vélo, souvent sous un angle original et qui nous sort des classiques retransmissions d’évènements sportifs ou portrait de coureur et ceci dans le plus grand cinéma de la capitale, le Grand Rex.

Au programme :

  1. Un vélodrome de légende
  2. Coursier, héros urbains
  3. Battantes
  4. Cycling the highest road in the world
  5. Silent odissey
  6. Artzamendi, l’enfer basque
  7. Opération tandem
  8. The impossible ride
  9. The heat road

et également une masterclass avec Bernard Hinault et Bixente Lizarazu…

BF825AB2-7EC5-4949-8A95-EB4709732987

Que dire de cet échange de 15 ou 20′; pas grand chose, la rencontre est sympatique entre 2 stars hors normes mais toujours ces mêmes annecdotes du Blaireau ressassé à l’infini dans les interviews, portraits et autres livres du plus beau palmarès français en vie du cyclisme.

Une question reste en suspens de toute façon et que l’on se pose chaque année… Verra-t-il de son vivant son successeur en vainqueur du Tour de France qu’il a gagné 5 fois, le dernier en 1985…!

  • Un vélodrome de légende

L’histoire d’une communité de cyclistes urbains qui ré-investissent le mythique vélodrome de la Cipale, club nommé la CHANCE, bonne intro au festival…

EA0BA0B6-F6EC-4DF1-B45C-6E047336E8F7

  • Coursier, héros urbains

Les coursiers filmés dans Paris, notamment ceux célébres de la compagnie COURRIER du boulevard St Martin. Les courses organisés entre eux, une communité de cyclistes avec ses codes, ses tatouages et ses bières locales!

 

  • Battantes

900km parcourues par des femmes qui ont ou lutte contre un cancer, de tout âge et pas spécialement cycliste… Beau message d’espoir et de courage pour ces 40 femmes de Savoie!

256DD883-F62C-4BE9-A255-5BFE783C9071

  • Cycling the highest road in the world

2 fêlés qui parcourent l’Inde de Manali à Khardung La via une route Himalayenne extrême… Façon trip en Go Pro, de gros malades!

 

  • Silent odissey

On continue sur de la vidéo extrême avec encore 2 fêlés qui veulent traverser l’une des mers les plus dangeureuses au monde pour atteindre les îles Féroé en kayak et l’autre en kite surf tout en transportant leur vélo… De gros malades!!!

 

  • Artzamendi, l’enfer basque

Petit ego trip de notre champion du monde de foot, Bixente Lizarzu (qui assure aussi la master class en interviewant notre Blaireau National, aka Bernard Hinault) la retraite venue et après un accident de surf grave, se met au vélo et en devient accroc.

Le pays basque est connu pour ses cols les plus pentus de France; il décide de grimper le col d’Artzamendi, 13,5km de long et ses passages interminables entre 18 et 21%…

Champion du monde ou pas, on redevient humble sur les routes basques!

 

  • Opération tandem

Un duo malvoyant / journaliste sportif se lance le défi de participer à l’étpae du Tour 2019 pour 135km entre Albertville et Val Thorens…

 

  • The impossible ride

Le sommet « Red Bull » de la soirée avec la tentative (réussie) de battre le record de vitesse sur le lac salé de Bonneville aux US par une ex-pro des 90’s qui après une pause de 20 ans (et 3 enfants) se lance un nouveau défi avec une barre à 265km/h…

Denise Mueller est venue lors de cette soirée des US (LA), athlète hors normes et scandale, son record est homologué « femme » donc le record « homme » même s’il est battu tient toujours… Du grand n’importe quoi de la part du Guiness Book

E3562869-44C2-4038-A9DC-6F4B81D64E56

  • The heat road

Gros coup de chaud et défi à la limite de la raison pour un ex-amateur français, Stéven LE HYARIC qui a décidé de faire un Paris-Dakar en vélo et sans assistance pour éveiller les consciences sur le réchauffement de la planète et l’avancée inexorable des déserts…

5600km en 20j, à la limite de sombrer dans la folie quand il manque d’eau et subit une violente insolation…

Il est venu également présenter son projet « 666 »… Ce mec est fou!

2CD8FE53-610E-4DB9-B292-7F67E9A6933F

 

 

Repair café ou l’atelier de réparation vélo participatif des Grains de sel… Selle? 😜

 

  • La première session, c’était le 15 février 2020 de 10h à 15h!

 

28D3E569-236E-4323-867D-C8883E0B6DE4

http://www.lesgrainsdesel.fr/

Suite au démarrage du supermarché coopératif Les Grains de sel début décembre 2019, l’idée d’ouvrir un atelier participatif de réparation des vélos a rapidement été proposé afin de palier au manque du 13ième arrondissement.

Boostée par les grèves, l’initiative va démarrer le 15 février prochain et je vais m’y atteler pour lancer le mouvement et rendre les habitants du quartier autonomes avec leurs vélos souvent ressortis ce début décembre, du moins pour dans un premier temps, les réparations courantes. Sous la forme de tutos et d’aide dans la réalisation de l’état des lieux de leurs vélos souvent sortis de leurs caves et inactifs depuis des années… 🤫

 

5C754EEB-10D9-401E-9CAB-9DC74C2A468A

Premier atelier, le samedi 15 février de 10h à 14h30 donc pour dans un premier temps les sociétaires des Grains de sel. La cible sera d’ouvrir cet atelier ensuite à tous les habitants du quartier si cela prend… 😋

J’ai déjà récupéré un pied d’atelier et acheté un premier stock d’outils; de l’outillage spécifique cycle est en cours de livraison!

A très vite pour commencer la vélo-rution du quartier 13! 😜🚵‍♀️

 

 

 

 

 

2020… L’année du vélo en bambou?…

In’Bô, Cyclik puis maintenant Ernest cycles (qui vient de recevoir le prix du public au dernier concours des machines 2019, testé sur le dernier Paris-Brest-Paris… Rien que ça!), le marché du vélo en bambou en France même s’il reste marginal face au marché du carbone fait son petit  bonhomme de chemin et a pour lui l’avantage d’être beau, solide et polyvalent tout en ayant une trace carbone bien moindre que tout cadre carbone fabriqué de plus en Chine… Et non recyclable… Un comble pour un cycle! 😩

A Paris, en cargo… On dépasse les…

  • Cargos à Paris… +130% en 2019! 

  • Vélo cargo biporteur YUBA Supermarché! 😋

32CC25D7-A9B7-4788-B041-715D733ADF6B.jpeg

Depuis ma réparation sur un vélo biporteur cargo Dolly d’une ami et mon test avec les enfants, j’ai sauté le pas et m’en suis aussi acheté un… On est 2 à l’école Primo Levi à en posséder et les enfants sont ravis :🤪

Très bas (roues de 20″) et donc très maniable et moins lourd à mettre sur sa béquille qu’un cargo hollandais, ce vélo se faufile entre les voitures comme un chef… Sa direction à câbles est très vive et permet d’éviter le moindre obstacle malgré forcément un rayon de braquage important du fait de sa longueur mais les petites roues aident à virer court…

Fin du fin, j’ai pris l’option caisse en bambou adaptée et une banquette pour mes enfants…!

Charge max à 180kg!!! Si l’on enlève la caisse, on se retrouve avec un vrai vélo de déménagement… Sont forts ces Amerloques (from California…)

Caddy au « Supermarché », courses au magasin de bricolage et colis de ma femme au relais colis du coin, sans compter les enfants, tout y passe avec bonheur 💪

Bon OK pour les non-grimpeur, mieux vaut prendre la version à AE (assistance électrique) mais tout passe en triple, sorte de « slow bike », on prend son temps et on profite de la vue 😆

Sans compter que l’achat reçoit une subvention de la mairie de Paris plafonnée à 600eur (ou 30% du prix d’achat! Et versée 3 mois plus tard…) Alors pourquoi s’en priver…

Surtout que vis à vis des véhicules, on prend plus de place qu’un simple vélo et ces derniers évitent de trop s’approcher de nous, on sait jamais, une petit rayure est si vite arrivée 😜

Pour info, à la Cyclerie, ils vous laissent les tester si vous leur laissez votre carte d’id… Les essayer, c’est tomber sous le charme de ces drôles de machine si versatiles et qui rendent des services au quotidien en remplaçant l’usage de la voiture!

 

  • Vélo cargo biporteur Dolly (from Netherland…)

Suite à une réparation effectuée sur ce cargo (double crevaison av-ar! Decathlon n’accepte pas de réparer les cargos…), j’en ai profité pour effectuer un tour test de qques km avec mes enfants dans les rues du 13ième. Tout d’abord, oubliez vos repères de cyclo, un cargo, c’est une autre façon de pédaler et aussi une géniale invention. Surtout au démarrage où l’on a l’impression qu’on va se ramasser vu le poids total de l’objet en charge… En fait le centre de gravité étant très bas, il n’en est rien mais il faut être un minimum costaud pour manoeuvre la grosse béquille centrale, quant aux côtes, idem, au dessus de 5%, il faut prendre son mal en patience et mettre le plus petit braquet et ne pas compter se mettre en danseuse… Pas du tout fait donc pour des villes escarpées!

Par contre, gros plaisir de mes enfants, qui hélaient les passants, taxis et tout véhicule croisé qui eux-mêmes ne se privaient pas pour partager leur joie, bien assis sur une banquette et son menu coussin matelassé… Pour le coup, on prend certes de la place mais c’est plus sécurisant pour le pilote et cela tourne finalement tout seul malgré le rayon de braquage plus important que sur un 2 roues simple…

Mon rêve? En voir de plus en plus dans la Capitale, et c’est plutôt le cas depuis qques années 😁

Certes le prix d’achat est élevé mais au final, certains artisans l’utilisent pour dépanner leurs clients; fini les PV pour se garer en double file pour le plombier ou l’électricien en vadrouille et même les réparateurs de cycles qui se déplacent pour vous tirer d’affaire suite à une crevaison ou autres… 👍